Couteau pliant artisanal

l’île d’Yeu et les couteaux qui la symbolisent

  Une île au caractère unique

 
L’île d'Yeu est avant tout une île française du golfe de Gascogne formant la commune de L'Île d'Yeu, dans le département de la Vendée, en région Pays de la Loire.
Avec l'île de Noirmoutier, elle constitue l’une des deux seules îles de l'ancienne province du Poitou.
 
L'île est d’abord rattachée au continent par une langue de terre jusqu'à il y a environ 7 000 ans (il en reste la trace sous le nom du Pont d'Yeu) qui est aujourd’hui un haut fond rocheux reliant l'île au continent.
 
Le point culminant de l'île est située près de la côte sud-ouest entre le vieux château et le cap des Degrés, à une altitude de 31 mètres.
 Elle s'étend sur 9,8 km de long (entre la pointe du But au nord-ouest et la pointe des corbeaux au sud-est) pour une largeur maximale de 3,9 km.
 
Le circuit de grande randonnée GR80 prend place sur l’île et en fait le tour.
 
Mais l’île d’Yeu est surtout une île rempli de charme, caractérisée par des maisons blanches aux volets bleus et tuiles orange. Cette homogénéité se marie à merveille avec un paysage à la fois pittoresque et sauvage.
 
Elle présente deux visages distincts :
  • La côte orientale est sablonneuse et verdoyante, semblable à celle que l'on rencontre sur la côte vendéenne. C'est sur cette côte que se trouve Port-Joinville, le chef-lieu de la commune.
  • La côte occidentale est une « côte sauvage »  rocheuse granitique avec des criques et des falaises, qui ressemble fortement à la côte bretonne.
 
Cependant, malgré une croissance remarquable ces dernières années, le tourisme, limité à la période estivale, n’a jamais pris une forme trop envahissante comme à Noirmoutier, ou Oléron.
 
 Les résidences secondaires animent les landes de l’intérieur ou se dissimulent au sein des arbres qui bordent les plages de la côte.
 
L’ile d’Yeu est donc une petite île encore préservée, chargée d’histoire et de charme, à visiter absolument. 

Le bois des bateaux de pèche 

Mais le charme de l’île d’Yeu ne serait rien sans ces bateaux de pêche. Aujourd’hui moderne, ils ont longtemps été rustique et fais de bois avec des couleurs surprenantes.
 
C’est ce même bois que nous avons décidé de récupérer de la coque de certains bateaux, aujourd’hui à la retraite, et de mettre sur le manche du couteau originel de l’Astelle Montmirail : le couteau pliant de Le Montmirail.
 
D’un aspect à la fois vieilli et tellement marin, il permet au couteau Le Montmirail de transmettre une petite partie de l’histoire de cette île en réutilisant du bois qui était destiné à disparaitre. 
Les noms des bateaux d'ou provient le bois sont Petite Ile et Ruban Bleu. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter l'article suivant : "L"Ile d'Yeu. Raphael veille sur un cimetière de bateaux". 

Deux nouvelles collections

 
A la suite de la création du couteau Le Montmirail avec un manche en bois de coque de vieux bateau de pêche, nous avons décidé d’élargir le concept afin de créer toute une gamme de couteaux île d’Yeu.
 
Cette gamme est composée de couteaux pliants et de table au style marin, avec notamment, sur certains manches, de la peinture utilisée sur les volets des maisons de l’île d’Yeu.
 
Tous les modèles sont réalisés à la main dans notre atelier sarthois, avec des méthodes traditionnelles et des matériaux locaux, le plus souvent éco responsables.
 
Chaque couteau est donc unique et fait perdurer un savoir-faire français ancestral.
découvrez-les ici : 
Collection couteaux pliants île d'Yeu
Collection couteaux de table île d'Yeu
Retour au blog