L’art de dresser la table

L’art de dresser la table

Dresser une table en respectant les traditions et coutumes françaises est à la portée de qui veut, à condition de suivre quelques règles élémentaires. Dès le XVe siècle, un ouvrage intitulé Les Contenances de la table dictait aux enfants les bonnes manières à table. Si certaines de ces règles ne sont plus de mise aujourd’hui, d’autres continuent d’influencer la façon de disposer les couverts et autres accessoires sur une table. En effet, une fois l’achat d’un coffret de couteaux de table réalisé, il reste à savoir comment les disposer pour révéler l’éclat de ces beaux couteaux. 

Savoir placer le couteau de table

Si, depuis l’invention du couteau de table, son style et sa forme ont pu varier, les normes qui régissent sa place sur la table se sont assez vite fixées. Votre couteau de table, qu’il soit classique ou design, muni d’un manche en bois ou en corne, fait d’une lame de céramique, d’inox ou d’argent ne déroge pas à sa place, à droite de l’assiette. Mais ce n’est pas tout : le tranchant de ce couteau doit être tourné vers l’assiette et non vers votre voisin de droite. 

Mais il s’agit là d’une configuration simple où un unique couteau est utilisé tout au long du repas. Lorsqu’on souhaite dresser une table dans le strict respect des traditions françaises, les couverts changent avec les plats. Ainsi, le premier plat correspond au couteau le plus à l’extérieur, c’est-à-dire le plus à droite, et le dernier plat se déguste à l’aide du couteau le plus proche de l’assiette. En général, le couteau à viande est donc situé au plus près de l’assiette.  Le couteau à fromage, quant à lui, peut être servi à la fin du repas ou peut se trouver entre l’assiette et les verres. Son tranchant doit alors être tourné vers l’assiette et son manche placé à droite. Il en est de même pour le couteau à dessert.

Quant aux accessoires, ils peuvent faire de votre table dressée de façon classique un chef-d’œuvre de raffinement. Pour certains, le porte-couteau, ou repose-couteau, occupe cette fonction. On peut trouver des porte-couteau de différents styles, en inox ou bien en bois, ce qui leur donne un caractère plus ancien et classique. Néanmoins, il faut savoir qu’historiquement il ne s’agit pas d’un accessoire de luxe mais au contraire d’un objet destiné aux repas des moins fortunés. En effet, ces derniers utilisaient un unique couteau tout au long du repas et posaient leur couteau entre les différents plats. 

Dresser une table dans les règles de l’art… et avec style !

Puisque le style a pu influencer le choix du lot de couteaux de table que vous vous êtes procuré, c’est bien que vous souhaitez présenter à vos convives une table de bon goût. Pour cela, il convient de s’intéresser plus généralement à l’art de dresser une table. Il ne suffit pas d’avoir à disposition les meilleurs couteaux de table et de savoir comment les disposer pour dresser une table d’exception. 

Pour commencer, le choix de la nappe et des serviettes donne le ton à la décoration de la table. Ensuite, les assiettes, les verres et les couverts doivent être sélectionnés méticuleusement afin de créer une harmonie ou un style particulier. Dans la tradition française, les assiettes sont au nombre de trois et correspondent à l’entrée, au poisson et à la viande. De même, les trois verres sont placés selon un ordre précis : on trouve, en partant de la droite, le verre à vin blanc, le verre à vin rouge puis le verre à eau. 

Les différents couteaux de table qui existent peuvent apporter leur spécificité à votre décoration. Si vous cherchez à transmettre une atmosphère classique et traditionnelle, des couteaux de table en argent, en acier damas et peut-être artisanaux constituent des atouts indiscutables. Pour une décoration plus contemporaine, des couteaux de table design, en inox monobloc ou encore personnalisés sont recommandés. Dans le cas d’une table qu’on souhaite haut de gamme, des couteaux de table forgés peuvent apporter une véritable prestance à votre décoration. Enfin, les aliments qu’on prévoit de déguster influencent le choix des couteaux : on préfère un couteau à dents pour certaines viandes ou plutôt un couteau sans dents dans d’autres cas (n’oubliez pas d’aiguiser vos couteaux !). De même, on peut choisir un couteau à bout rond si des enfants font partie des convives.

Il donc est utile de se doter de différents services de couteaux de table pour s’adapter aux mets, aux circonstances mais aussi pour varier les plaisirs qu’offre l’art du dressage de la table !

Retour au blog